30 septembre 2014

bric à blog automnal et éclectique

Posté par Paul dans la catégorie : Bric à blog .

Bouffe

salades charbinoises Un bilan intéressant de la bio en France sur Reporterre : « L’agriculture bio décolle et s’installe dans les habitudes des Français. » Le titre résume assez bien l’article. En tout cas, il y a du chemin à faire si l’on veut rattraper notre retard sur les pays « en pointe »… Avant de se retrouver dans la queue du peloton, ces dernières années, la France occupait le haut du podium. Mais ça, c’était il y a une quarantaine d’années. Depuis, les lobbies agro-industriels ont bien travaillé ! La conversion du traditionnel vers le bio est un casse-tête assez risqué et beaucoup d’agriculteurs hésitent à franchir le pas. Du côté de l’agriculture bio, ce sont les « Yakas » qui font des ravages. Trop de croyances (parfois farfelues), trop de certitudes, et parfois un brin de mépris à l’égard du restant de la profession n’encouragent pas les reconversions. Je reviendrai sur ce sujet.

© Toshiba

© Toshiba

La Société Toshiba, au Japon, s’occupe activement de nos lendemains qui chantent et a lancé la construction d’une « usine à légumes » dans la banlieue de Tokyo. L’idée géniale de ce projet : produire des salades à la pelle sans ne plus tenir compte d’aucun élément naturel… Il n’y aura plus ni saison, ni terre, ni insectes, ni lumière naturelle. Tout sera artificiel… Avec un peu de chance, si l’ordinateur régule comme il faut les besoins nutritifs, la température et l’hygrométrie, plus besoin de pesticides. Formidable non ? Reste plus qu’à cloner en grande série les humains qui vont vivre avec. L’avenir est follement excitant si ces prédictions technocratiques se réalisent. Altermonde publie l’article du Canard enchaîné à ce sujet. D’autres medias en ont parlé sans donner beaucoup plus de précisions. L’intérêt d’un tel projet (selon ses promoteurs) ; il y en a plusieurs : continuer par exemple à produire de la nourriture en zone radioactive ou ne plus dépendre des aléas climatiques… J’ajouterais aussi continuer à bétonner de plus en plus de terres agricoles. Bien entendu la concurrence se bat sur le même créneau. D’ici quelques années on aura le choix, non pas entre Saupiquet et William Saurin, mais entre Sony, Toshiba, Bayer ou Microsoft ! Le terrorisme du futur ? Introduire des rats mutants dans un tel environnement.

thon-blanc « Que cache votre boite de thon ?  » Question et réponse sur le site de Greenpeace. Le boycott étant l’une des armes économiques les plus efficaces dont nous disposons, n’hésitons pas à l’utiliser… Le problème n°1 c’est de faire passer l’information. Le problème n°2 c’est que le secteur alimentation devient de plus en plus souvent le parent pauvre dans le budget des personnes qui sont obligées de compter pièce à pièce. Or les marques qui respectent des critères de pêche corrects, sont trop souvent les plus chères du marché. La solution, comme pour la viande de porc ou d’autres produits dont l’origine doit être soigneusement contrôlée : diviser la consommation par deux !

Guerre

solidaires kurdes Comme je le faisais remarquer dans une chronique antérieure et néanmoins récente, ça pète tous azimuts, à la grande joie des marchands de canon. Sale temps pour les Kurdes de Syrie par exemple, coincés entre le jeu politique particulièrement trouble du gouvernement turc, le soutien remarquablement mou de la « coalition internationale » et la volonté d’extermination caractérisée des excités sanguinaires qui se prétendent porteurs des valeurs d’un Coran dont ils ont une lecture bien singulière. Vu de la position très confortable de l’observateur extérieur, on a bien l’impression que les « alliés » de ce peuple kurde qui lutte depuis des années pour son indépendance, ont une forte envie de laisser les illuminés massacrer tranquillement… quitte à dénoncer plus tard le martyr des uns et la barbarie des autres. Erdogan champion de l’hypocrisie, ce n’est pas la première fois que l’on s’en aperçoit. Dans le Kurdistan syrien, autour de la ville de Kobané, aujourd’hui menacée, la population expérimentait un projet confédéral démocratique, prônant le respect des minorités ethniques et religieuses et l’égalité entre hommes et femmes. Cette orientation nettement révolutionnaire inquiète au plus haut point le gouvernement turc ; quant aux Etatsuniens, ils voient rarement d’un bon œil les révolutions qu’ils ne téléguident pas… Quant aux médias de par cheu nous, ils ignorent purement et simplement la dimension politique du problème, fascinés qu’ils sont par les préparatifs de croisade religieuse… Des infos à glaner sur le site actukurde.fr (article de Maxime Azadi). Une large fraction de l’extrême gauche turque se mobilise pour contrer l’offensive de « l’état islamique ».
Heureusement que l’Arabie Saoudite est notre allié indéfectible. Dans ce pays, 22 personnes ont été exécutées par décapitation au mois d’août. J’irai ailleurs pour mes prochaines randonnées…

Religion

erreur-404-not-found Le site « Athéisme.org » entre en hibernation après dix-huit années à produire une critique totale de toutes les religions. Le texte fourni en justification de cette attitude est très intéressant, à la fois concis et percutant. Je ne vais pas m’amuser à le paraphraser et je préfère vous donner le lien pour que vous le consultiez si les questions religieuses vous préoccupent. Il a le mérite de soulever un double problème bien réel… Je suis persuadé que la question de l’athéisme reste parfaitement actuelle, même si elle est délicate à traiter, en raison de son instrumentalisation par une fraction de l’extrême-droite.

Du même tabac, si l’on peut dire, une infographie troublante publiée en français par Slate, sur la profonde humanité des religions. Quels sont les cas dans lesquels les grands textes religieux pleins d’amour considèrent que votre attitude désobligeante mérite la peine de mort ? Ils sont nombreux, exception faite pour le bouddhisme, plus modéré semble-t-il. Méfiez-vous du terrain sexuel qui est passablement miné. Il ne fait pas bon commettre le pêché d’adultère qui peut causer votre mort par lapidation chez les Islamistes, ou vous transformer en aliment pour chiens chez les Hindouistes. Les chrétiens quant à eux sont moins directifs mais penchent quand même pour la peine capitale. Heureusement, selon les religions, l’application à la lettre des ordres divins n’est pas toujours à l’ordre du jour… Voici le lien pour consulter cette passionnante étude : « un guide de la colère divine « .

Pour compléter ce programme de réjouissances ou plutôt pour conclure, je vous invite à vous reporter à l’excellente analyse de Patrick Mignard sur le blog « Fédérer et Libérer ». Le texte s’intitule  » L’enfer et le paradis  » et traite, entre autres de la barbarie et de sa relation dans l’histoire avec les religions monothéistes.

Prison

free_hammondOn parle un peu (mais pas beaucoup) des personnalités jugées encombrantes par l’Oncle Sam, des gens comme Bradley Manning ou Edward Snowden. Le cas de Jeremy Hammond, bien que rentrant lui aussi dans la catégorie « vigies de la démocratie », est passé carrément sous silence par les médias occidentaux. Cela fait plus d’une année que ce méchant pirate informatique, informateur du réseau Wikileaks, croupit dans les prisons américaines. Et ce n’est pas terminé puisqu’il a été condamné à dix ans de prison pour s’être attaqué à quelques bastions du renseignement américain. Je suis autant amnésique que les autres et c’est un petit tour sur un site maintenant en sommeil, « l’atelier médias libres », qui a rafraichi ma mémoire. J’ai relu avec plaisir la déclaration devant les juges de ce jeune militant d’autant qu’elle est traduite dans la langue que je pratique le mieux. On trouve dans ses propos l’expression d’idées auxquelles j’adhère volontiers… Un petit avant-goût :  « Les actes de désobéissance civile et d’action directe pour lesquels je suis condamné aujourd’hui sont en accord avec les principes de communauté et d’égalité qui guident ma vie. J’ai piraté des dizaines de sociétés de haut niveau et des institutions gouvernementales, comprenant très clairement que ce que je faisais était contraire à la loi, et que mes actions pourraient m’envoyer dans une prison fédérale. Mais je sentais que j’avais l’obligation d’utiliser mes compétences pour dénoncer et lutter contre cette injustice, et de mettre en lumière la vérité. »
Je regrette qu’il n’y ait plus de nouvelles publications depuis presque un an sur l’atelier médias libres. Le sujet est important et mérite toute notre attention. A défaut, voici l’adresse d’un site de soutien à Jeremy Hammond, créé par ses amis, histoire d’avoir des infos plus récentes.

Géographie et Géopolitique

Patrick Geddes Je suis déjà allé une fois ou deux sur le site « visionscarto ». Cette fois j’y suis retourné un peu plus longuement pour lire un texte sur « Patrick Geddes, le géographe anarchiste qui inventait la nation écossaise « . Patrick Geddes était un compagnon d’Elisée Reclus dans son aventure géographique. Il fréquenta aussi un autre géographe anarchiste, Pierre Kropotkine. C’était un sacré bonhomme et je pense qu’il mérite largement une chronique plus détaillée dans ce blog. J’y songe sérieusement ! Patrick Geddes était l’un de ces savants « touche à tout » comme je les apprécie (genre Humboldt par exemple dont j’ai eu l’occasion de parler dans un lointain passé). S’il est célèbre pour ses travaux d’aménagement urbain, et pour son approche novatrice de l’idée de progrès social et économique, l’homme s’intéressait également à la biologie, à l’anthropologie et à la sociologie. Ses biographes rappellent qu’il a été fortement influencé dans sa jeunesse par la lecture de « l’histoire d’un ruisseau » d’Elisée Reclus. Les deux chercheurs avaient le souci commun d’élaborer un globe terrestre de grande dimension qui permette de donner une représentation la plus précise possible de notre planète. L’objectif était de présenter ce maxi globe lors de l’exposition universelle de 1900. Leur démarche échoua faute de financements suffisants. Selon ces trois géographes (Geddes, Kropotkine, Reclus) l’aménagement des ensembles urbains devait être totalement revu : de nouveaux quartiers devaient être aménagés dans la banlieue des villes, beaucoup plus verts, bénéficiant de tous les équipements facilitant la socialisation et le partage de la culture. Leur approche de la géographie était en premier lieu sociale. On peut consulter aussi avec profit l’étude de Frederico Ferretti sur la revue M@ppemonde n°108.

musee mappemondes vienne Un grand merci à Clopin qui me transmet le lien suivant. Il s’agit d’une page web présentant vingt-deux cartes surprenantes… Et c’est vrai ! J’ai passé un moment à les examiner, les unes après les autres. Soit il s’agit du thème choisi qui est surprenant. Soit il s’agit du résultat obtenu auquel on ne s’attendait pas du tout… Cela va de la géolocalisation des plus grosses fortunes aux Etats-Unis à l’âge moyen de la population par pays, en passant par la place qu’occupe un être humain dans notre coin de l’univers, joliment baptisé Laniakea… Bref, une mine d’infos ! Certes c’est très centré sur les Etats-Unis, mais on n’est pas obligé d’être grognon… J’en profite pour illustrer ce paragraphe avec une photographie que nous avons prise lors de notre visite du Musée des globes terrestres à Vienne, en Autriche ; un grand moment de plaisir ! L’un des murs de la maison est maintenant orné d’un grand planisphère sur lequel nous avons fait figurer, à l’aide de petits drapeaux, l’origine géographique de tous les voyageurs apprentis jardiniers que nous hébergeons depuis trois années. Une belle façon de voyager aussi…

addenda (1/10/14)

A peine bouclé et publié que je découvre deux nouveaux textes passionnants à vous proposer… Plutôt que d’attendre un mois ou plus, je préfère vous proposer les liens tout de suite. « Comment on a interdit aux enfants de marcher » sur le site Terraeco… Etude passionnante… Prenez la peine de lire jusqu’au bout. Braves petits, ils iront en vélo électrique dans les salles de musculation d’ici quelques années ! Je pourrais ajouter à cet étude le fait qu’il y a déjà quelques années de cela j’avais remarqué que plus de la moitié des enfants de dix ans que j’avais en classe confiaient leur cartable à papa-maman à la sortie de l’école. Quand ils ne le faisaient pas, c’est l’adulte qui leur proposait…

Sur le blog de Floréal un très bon billet sur le communautarisme, complétant ce que j’ai dit dans les paragraphes « guerre » et « religion ». Le texte a été écrit il y a une quinzaine d’années par Jean-Victor Verlinde et il n’a pas pris une ride depuis (malheureusement…). Inutile que je paraphrase l’auteur. Lisez et dites-nous ce que vous en pensez. Cela me rappelle de belles discussions avec un copain plutôt routard dans les années 70/80. A cette époque, il me disait avoir vu des paysages et des monuments, sur les routes du Pakistan, de l’Afghanistan, et d’ailleurs, que l’on ne verra plus jamais… Ce ne sont point les outrages du temps qui sont coupables, mais l’imbécilité de l’homme lorsqu’il se cache derrière un drapeau et/ou un uniforme.

 

One Comment so far...

Pourquoi Pas ? Says:

2 octobre 2014 at 08:04.

Il me semble que je t’avais déjà envoyé ce site… mais dans le doute, le revoilà… l’auteur publie régulièrement une nouvelle carte du monde, présentant plein de données surprenantes. Et je trouve vraiment les résultats très intéressants parfois.

http://www.unecartedumonde.fr

Leave a Reply

 

Parcourir

Calendrier

mai 2022
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à