A propos de

Et hop, un blog de plus, une goutte d’eau sur la toile, une feuille supplémentaire sur l’arbre virtuel. Ça fait un moment que l’idée germait, mais il fallait avoir du temps pour s’en occuper comme il faut. Le temps, j’en ai enfin trouvé un peu, en 2007, grâce à l’arrêt de mon activité professionnelle : un retraité comme on dit, mais pas retiré du monde ! A travers les textes que je publie, j’ai envie de vous parler de mes découvertes et de mes rencontres (entre autres). Un blog « écolo-libertaire » penseront certains après avoir parcouru quelques chroniques. Sans doute ! Un blog littéraire ? Parfois… La prose d’un amateur de jardin, de voyage, de trouvailles saugrenues ? Peut-être… mais derrière le désordre apparent (lié à la diversité de mes centres d’intérêt) se cache aussi la volonté de vous montrer qu’une approche libertaire ne se limite pas qu’à la politique, loin de là… L’un de mes maîtres à penser, Elisée Reclus, traitait de la géographie… en en tant qu’anarchiste et je ne vous ferai pas ici la liste de tous ceux qui se sont intéressés aux arts, à la science, aux voyages, à la lumière de leur idéal libertaire…

La « feuille charbinoise » pourrait être aussi « une encyclopédie » ou « un almanach », « un journal de bord » ou « un carnet de voyages ». Mais je me méfie de ces termes dans le sens où ils induisent une volonté de complétude que je n’atteindrai jamais ! D’où le choix de cette en-tête bricabroquienne : « l‘encyclopédie désordonnée : pour tout dire et ne rien dire à n’importe quel sujet, n’importe quand, mais pas tout à fait n’importe comment… Le blog irrégulomadaire qui surménage !» Je pense parfois à la malle que l’on découvre dans le grenier de la maison de son enfance… Le contenu est varié : un ours en peluche, un atlas de géographie, une boussole, une médaille, un cahier de poésie… Un peu de tout mais pas n’importe quoi puisque ces objets ont un lien avec la vie que l’on a menée. L’envie de râler et de proposer aussi est omniprésente : j’observe cette mécanique soi-disant bien huilée que l’on appelle notre société démocrate ou libérale et que l’on présente comme une réussite en matière d’ordre. Un coup d’œil aux infos que donnent les médias et l’on s’aperçoit très vite que derrière cette vitrine dorée se cachent le plus grand désordre, les pires inégalités, et l’absence totale d’une quelconque morale autre que celle de l’argent-roi. La société dont je rêve (et je ne suis pas le seul) ne sera peut-être pas très ordonnée, mais cela ne pourra pas être pire que le spectacle qui se déroule sous nos yeux. « L’anarchie est la plus haute expression de l’ordre » proclamait mon géographe préféré…

Du coup, je m’intéresse aux « grains de sable », ces personnages (artistes, militants, savants, philosophes) ou ces évènements que l’on a tendance à oublier et qui font grincer les machines à broyer de l’humain : héros mal connus, chercheurs singuliers, artistes marginaux, révoltes populaires réprimées, traditions ancestrales bafouées, minorités brimées… Une haine profonde du racisme, de la servilité, de la bêtise et de l’injustice… certainement. Un soupçon d’anti-conformisme… c’est indubitable.  e vous parlerai aussi de ma (de notre) vie quotidienne, puisque j’essaie (sans prétention) d’être cohérent avec mes idées. Ne vous étonnez donc pas d’entendre parler de plantation d’arbre ou de récolte de haricots entre deux portraits historiques. C’est ainsi parce que notre cadre de vie nous le permet. Les idées exprimées n’ont rien de grandiose : une tranche de vie, un peu d’utopie dans un monde de brutes, peut-être la lueur d’un phare comme l’évoque l’image d’en-tête. D’autres auteur(e) que moi interviennent parfois. Leurs idées, comme on se doit de le dire, n’engagent bien entendu qu’elles ou eux, mais s’ils apparaissent ici c’est qu’il y a une bonne raison…

J’ai hésité à faire figurer cette citation d’Oscar Wilde au fronton de ces pages : « la sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit ». Je me contente finalement de vous la livrer dans le corpus de cette brève présentation. Cela ne lui enlève aucunement la valeur qu’elle a à mes yeux.

Paul (texte écrit le 17 novembre 2007, remanié le 26 novembre 2008, profondément remanié en mars 2019 après avoir publié pas loin de 800 billets)

Parcourir

Calendrier

mars 2019
L M M J V S D
« Fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à