3 janvier 2023

Patron, encore une tournée !

Posté par Paul dans la catégorie : au jour le jour... .

On remet ça comme en 2022, 2021, 2020… Un p’tit coup de blanc à la bonne année et les meilleurs vœux du taulier… Pour 2023 semble-t-il, à moins que l’on ne dise maintenant An VI de la Macronie. Si c’est le cas,  pardonnez mon ignorance, je ne prête pas attention à tous les délires du chef suprême.

Faites la liste de tout ce que vous souhaitez ; ce que je peux dire c’est que je vous l’offre de bon cœur mais que mes pouvoirs sont malheureusement assez limités. Heureusement qu’il y a des choses comme l’amitié, l’entraide, le partage qui ne coûtent rien ou pas grand chose et qui donnent un sens bien réel à notre vie quotidienne.

En ce qui concerne notre chère société globalisée, je vais me limiter à quelques pistes raisonnables…, le plus prudent étant, en résumé, de souhaiter que la situation n’empire pas ! Sur le plan social, nos gouvernants ont les dents longues. Il faut dire que leurs potes fortunés leur mettent la pression… Les luttes vont être difficiles, d’autant que de plus en plus d’acteurs de ces luttes sont soit démobilisés, soit entrain d’élaborer des plans B, C ou D, de repli sur des positions préparées de longue date.
J’aimerais aussi que la Faucheuse arrête de faire disparaître n’importe qui (en disant cela je pense – entre autres mais pas que – à l’excellentissime chanteur Michel Bühler). S’il lui faut une liste de victimes potentielles pour satisfaire sa voracité, j’en ai une toute prête, pour le plus grand bien de l’humanité et je suis prêt à la lui communiquer ! Ces dernières années ont été pour nous celles des investissements solidaires, dans la limite de nos possibilités, et je souhaite voir avancer les travaux et les projets de Terre de Liens, d’Enercoop, de Railcoop, de Solarcoop… et autres coopératives de l’économie sociale. Ils ne constituent pas LA solution mais UNE qu’il ne faut pas négliger.

En ce qui vous concerne, vous, chères lectrices et lecteurs, que du bon pour vous et pour vos proches ! Que dans les mois à venir vous fassiez de belles rencontres et que la toile d’amitié dans laquelle on loge si bien devienne plus grande et plus serrée encore autour de vous… Ça c’est important, parce que pour être solide, pour porter de beaux projets, il faut disposer de nombreux points d’appuis. Donner et recevoir, partager et être comblé, renforcer son énergie en allant chercher celle des autres, leur offrir notre propre lumière. «La liberté des autres étend la mienne à l’infini» comme le professait Michel Bakounine, révolutionnaire d’un autre siècle. Réfléchissez-y un peu : c’est beaucoup plus intelligent que l’adage commun «Ma liberté s’arrête…».

A bientôt (sans engagement de ma part va de soi).

3 Comments so far...

Zoë Lucider Says:

5 janvier 2023 at 17:45.

Cher Paul, au nombre des ouvrages qui pourraient vous faire plaisir puis-je vous suggérer d’aller voir sous l’arbre
En vous souhaitant, -même si comme vous je ralentis- de rester vaillant le plus longtemps possible et de continuer à jouïr des bons moments que la vie offre.
https://zolucider.blogspot.com/2022/11/zoe-lucider-fait-son-coming-out.html

Paul Says:

6 janvier 2023 at 08:01.

Chère Zoë, mes visites sous l’arbre sont régulières et je me délecte toujours de ce que j’y récolte !

Anne-Marie Says:

8 janvier 2023 at 18:51.

https://www.youtube.com/watch?v=-0F03cdHbDU
Ne laissons pas la peur et la haine envahir nos vies, luttons pour l’amour, l’amitié, le partage, la solidarité e,tre toutes et tous.

Leave a Reply

 

Parcourir

Calendrier

février 2023
L M M J V S D
« Jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à