2 février 2014

Une droite aussi pitoyable qu’extrême…

Posté par Paul dans la catégorie : Humeur du jour; Vive la Politique .

peur-ignorance-haine A force de taper sur la Gauche Roudoudou, j’en viendrais presque à oublier la Droite Radada, au risque de semer le doute dans l’esprit de mes lecteurs ou d’entretenir une équivoque qui n’a pas lieu d’être. Si je critique l’ersatz de socialisme qui nous est servi comme plat de résistance ces derniers temps, ce n’est pas par sympathie pour la clique réactionnaire d’en face. Je n’ai nulle envie de réclamer une assiette de cette daube mal réchauffée que nous servent actuellement les prophètes bien pensants d’une droite française méritant largement sa place dans l’Internationale de la Connerie (avec une majuscule). Il suffit de regarder les mots d’ordre affichés dans les manifs « pour tous » ou les manifs « contre » qui se succèdent actuellement, entre deux apéritifs franchouillards pour identitaires très identifiés… De quoi gerber… Je comprends que Jacquard ou Cavanna se soient fait la malle !

Si le mot « extrême » avoisine celui de « Droite » dans le titre que j’ai choisi, c’est qu’il devient de plus en plus difficile de démêler et de hiérarchiser les différents courants qui se déchainent pour attirer le chaland sur leurs stands de frites surgelées. Cela va du Pétainisme primaire, au libéralisme bien pensant, en passant par le catholicisme d’un intégrisme qui fleure bon l’Opus Dei, sans oublier les nostalgiques de la monarchie, ou les adorateurs d’Adolf et de ses différentes solutions finales. Cela est si vrai que l’on retrouve bras dessus bras dessous dans les manifs : des crétins congénitaux essayant de faire passer leur antisémitisme viscéral pour de l’antisionisme et leur lecture indigente du Coran pour une philosophie profonde, avoisinant quelques « Français de souche » (depuis une ou deux générations) rêvant de renvoyer de l’autre côté de la Méditerranée, tous les envahisseurs plus ou moins basanés dans des bateaux à fonds percés. On trouve aussi dans ce rassemblement aussi hétéroclite que nauséabond, des nostalgiques de (au choix) Jeanne d’Arc, Vercingétorix, Louis-Philippe, Goebbels, Pierre Poujade… Pour parfaire la mixture on saupoudre avec quelques « gauchistes » égarés qui n’ont vu que les pancartes « haro sur le PS » et qui se sont dit que l’occasion était bonne de défouler leur frustration récente. Ils ont voté « utile » pour des Hollande, des Eyrault, des Fabius, qu’ils estimaient dignes représentants du prolétariat et s’aperçoivent, mais un peu tard, qu’il s’agit là d’agents du MEDEF camouflés derrière un slip rose sans épines.

Que veut-elle cette mouvance de droite, réunissant, entre autres, Identitaires et Monarchistes, Fascistes bon teint et Catholiques intégristes ? Qu’est-ce qui peut bien pousser les opposants à Merkel, à l’écotaxe, au mariage homosexuel, à l’intervention en Syrie, à l’avortement, à Mme Taubira,  aux licenciements, à la mosquée du coin, au lobby sioniste… (j’en passe, la liste est aussi longue que folklorique),  à marcher au coude à coude et à étaler des slogans dont le seul point commun est le caractère primaire, généralement réactionnaire, sur des banderoles flambant neuves ? Vu le contexte européen, il est clair que tous ces gens pensent avoir le vent en poupe, mais ce n’est pas le seul déclencheur de ce déferlement conservateur.

N’ayant rien à reprocher sur le plan économique à nos braves Roudoudous qui mènent une politique aussi exemplaire que celle de leurs prédécesseurs de droite, il ne reste plus à ce conglomérat d’intérêts avariés, qu’ à mener une campagne haute en couleurs sur les agissements moralement pervers de la « Gauche Satanique ». Nos gouvernants actuels conduisent – selon eux – le troupeau immaculé de la France profonde sur une voie directe pour l’enfer… Je ne peux résister à l’envie de vous donner un échantillon de tous ces graves problèmes qui préoccupent nos édiles droitifiantes. Les jeunes, quand ils auront fini de se masturber à l’école et d’apprendre par cœur les textes des écrivains décadents, deviendront homosexuels, n’iront plus se marier à l’église et feront des enfants non baptisés avec des femmes (ou des hommes) de couleur. Les femmes impures avorteront à tour de bras, se mettront en couple avec d’autres pêcheresses puis réclameront des fécondations selon des méthodes réprouvées par la morale, et adhèreront à des syndicats de prostituées pendant que leurs enfants traineront sur le trottoir. « Oui Monsieur, Hollande, Peillon et toutes ces femmes ministres avec des noms à coucher dehors, c’est ça qu’ils veulent ! ». Le programme d’action de tous ces braves gens est simple et facile à mémoriser : ne plus payer d’impôts ; ne plus entendre parler de réfugiés politiques, d’immigrés, de Juifs, d’écologistes, de pro-européens… Il faut que le nombre de fonctionnaires soit divisé par 100, mais que leurs enfants aillent dans des classes qui ne soient pas surchargées (de Maghrébins) ; le bureau de poste de leur quartier doit être ouvert la nuit, le dimanche et fermé seulement pour les fêtes religieuses nationales approuvées par le Vatican ; il faut que les trains roulent sur le corps des chemineaux grévistes  et que l’on crève les pneus du scooter de François Hollande ; la préférence nationale doit s’appliquer à tous ceux qui voteront comme eux aux Municipales…

Comme ils ne veulent surtout pas qu’on les confonde avec la Gauche, ils ajoutent à leur discours quelques autres mesures « radicales » : il faut réduire les charges patronales encore plus que les Bolcheviks roses actuellement au pouvoir ne le font, baisser les impôts des commerçants, augmenter ceux des fonctionnaires et financer la sécurité sociale avec une taxe réservée aux mères célibataires, aux prostituées étrangères et aux homosexuels fortunés. On doit impérativement laisser les frontières perméables aux mallettes de billets mais installer une filtration efficace contre les envahisseurs Roms venus de Mongolie extérieure… Ils sont d’accord avec les Palestiniens pour dénoncer le caractère impérialiste de l’Etat sioniste d’Israël, mais aussi avec le gouvernement israélien pour qu’il les débarrasse de tous les Arabes et de tous les Noirs. L’essentiel c’est que tout cela se déroule loin de chez eux. Quant à l’Afrique, cet immense Disney-Land, il n’y a qu’à rapatrier les mines de diamants et d’uranium en France, dans un coin pas trop peuplé, et laisser les tribus anthropophages gérer leurs problèmes entre elles. S’il faut envoyer l’armée pour des missions humanitaires, que ce soit la légion étrangère, et que ces expéditions soient financées non pas sur nos impôts, mais sur une taxe spéciale prélevée sur les transactions financières, taxe ne concernant que les monarchies arabes et les banques juives bien entendu. Quant à la télévision, que toutes les chaînes soient privatisées, que l’on envoie les journalistes d’Arte dans un camp de rééducation chez Poutine et que sa sainteté JP Pernaud devienne ministre de l’information à vie.

Côté culturel ils ne savent pas trop ce qu’il faut faire, car ils ont encore quelques contradictions internes à gérer avant d’élaborer un programme, mais ils savent tout ce qu’il faut interdire. Certains préconisent de s’inspirer des conseils de Mr Himmler, un expert en la matière, d’autres pensent que l’on a suffisamment de bonnes idées dans l’hexagone pour ne pas faire appel à un métèque. Globalement, ils sont particulièrement fiers de certaines de leurs idées : rétablir l’enseignement obligatoire de la bourrée auvergnate à l’école ; utiliser les musées d’art contemporain pour créer des centres de rétention pour les immigrés clandestins (ils auront le droit de faire des coloriages à l’endroit ET à l’envers des tableaux pour s’occuper) ; diviser par dix le nombre des livres édités pour protéger les forêts et l’esprit de nos jeunes ; rendre obligatoire la messe du dimanche pour les bons croyants ou la gymnastique collective pour les autres. Comme ce sont des démocrates dans l’âme, ils estiment qu’une dispense pourrait être accordée à ceux qui préfèrent voir un match de foot à la télé en buvant une mauvaise bière d’importation.

Tout cela pour vous montrer que si la Gauche a quelques idées perverses, la Droite, elle, est prête à explorer un champ d’initiatives tout aussi nouvelles que salutaires. Leur conseil du moment : profitez des élections à venir pour faire le grand ménage… et rappelez-vous ce qui est prioritaire : défendre notre identité nationale avec un I et un N enluminés, pour ne pas dire luminescents ! Ça c’est l’opinion des plus modérés, jupes plissées et costume-cravate. D’autres lorgnent avec envie sur les agissements de certains de leurs confrères nationalistes en Ukraine…

Bref c’est pitoyable, mais notez que – pendant que l’on nous amuse avec toutes ces conneries – la grande braderie sociale continue. L’actualité ne se limite malheureusement pas aux errements conjugaux présidentiels, à l’enseignement de la masturbation en maternelle, aux prouesses verbales nauséabondes d’un comique en perte de vitesse, ou autres niaiseries médiatiques…

NDLR : un seul dessin, volé à « La Belette » sur son blog « fédérer et libérer ». Pas d’autre illustration de circonstance car je n’ai nulle envie de reproduire des photos de tous ces cons manifestant en portant des banderoles qui me donnent la nausée. Vous ne méritez pas ça, même si, du coup, la mise en page est un peu indigeste !

One Comment so far...

la Mère Castor Says:

2 février 2014 at 10:36.

Indigeste ? Pas du tout, réjouissant et riche, merci pour ce billet, ça fait du bien.

Leave a Reply

 

Parcourir

Calendrier

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à