9 novembre 2008

Couleurs automnales sur le parc

Posté par Paul dans la catégorie : Feuilles vertes; Notre nature à nous .

Une petite sélection de photos des merveilles qui s’étalent sous nos yeux depuis une quinzaine de jours. En cliquant une fois vous pouvez agrandir le cliché ; en cliquant deux fois vous aurez la taille maximale disponible. Les commentaires sont en dessous du « catalogue » et la numérotation des images fonctionne de gauche à droite et de haut en bas. Voilà, vous savez tout des détails techniques. Si l’une de ces photos vous fait envie comme fond d’écran pour votre ordinateur, contactez-nous et nous vous l’enverrons en plus haute résolution.

Les érables sont à la fête en automne. Il est donc normal qu’ils figurent sur plusieurs photos. Du jaune somptueux de l’érable plane (1) au rouge orangé flamboyant de l’acer palmatum (10), il existe toute une palette de couleurs. L’érable Ginnala (7) est l’un de ceux qui prennent les plus belles colorations. Le ptelea trifoliata (4) et le prunus (5) rivalisent de charme, mais ce dernier arbuste a moins de mérite car sa coloration reste constante tout au long de l’année. Jaune et rouge vif sur le même massif, côte à côte, avec l’arbre à perruques à feuilles pourpres et le gingko biloba qui brille au soleil (3). Le tulipier (6) et le zelkova (12) ont conservé bien sûr la forme originale de leurs feuilles, mais les teintes ont bien changé depuis le mois de juin ! Le pommetier (8) a perdu suffisamment de feuilles pour faire admirer ses petits fruits rouges qui resteront jusqu’aux fortes gelées. Quant au Paulownia (9) il est devenu chauve et ne montre plus, au bout de ses branches, que ses graines mures et les boutons de ses futures fleurs. Pour l’amélanchier (11), j’ai un peu triché : la photo date du début octobre ; à ce jour, sa parure magnifique s’étale sur le sol car elle n’a pas résisté longtemps aux rafales du vent d’automne. Les graminées, soucieuses de leur réputation, mais un peu jalouses aussi du regard que l’on porte vers le ciel, ont revêtu elles aussi une tenue nouvelle. Les touffes de Miscanthus (2) ont arboré des couleurs subtiles et se laisseront admirer largement jusqu’à Noël si le temps est clément.

La balade est terminée pour aujourd’hui. J’espère qu’elle vous a plu. Il a bien entendu fallu faire une sélection sévère et beaucoup de candidats ont été éliminés. Le liquidambar, par exemple, a suffisamment été exposé aux feux de la rampe sur ce blog, pour qu’il soit un peu laissé dans l’ombre. Son orgueil en souffre un peu, mais ses copains sont ravis. L’orme de Sibérie (zelkova) me disait l’autre jour qu’il en avait assez que l’on ne s’occupe que de « la star »… « Tu m’as placé au fond du parc, et seuls les visiteurs courageux prennent la peine d’admirer la découpe subtile de mes petites feuilles pointues. A quoi bon me donner tant de peine si ma robe n’intéresse que les passereaux ! » Le pauvre n’a pas tort : on compte par centaines les recherches documentaires ou iconographiques sur le liquidambar… Personne, non personne, n’est venu visiter ce blog en tapant « zelkova » sur un moteur de recherche. Peut-être, en définitive, est-ce un peu ma faute ! Je n’ai pas résisté à la « pression médiatique ». C’est promis, petit orme, cet hiver je réparerai mon omission.

Leave a Reply

 

Parcourir

Calendrier

juin 2020
L M M J V S D
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à