1 septembre 2014

Le bric à blog estival a pris l’eau de toute part pour s’abreuver

Posté par Paul dans la catégorie : Bric à blog .

Marchands de canons

non a la guerre Je ne sais pas quel sera le bilan « touristique » de cet été agité sur le plan météorologique, mais il y a au moins une catégorie de commerçants et d’industriels qui peut se frotter les mains, ce sont les marchands et les fabricants d’armes. Eux ne connaissent pas la crise ! Palestine, Irak, Lybie, Ukraine, Syrie… à feu et à sang… Les grossistes en munitions de tous formats se frottent les mains et se congratulent mutuellement dans les salons feutrés où ils ont l’habitude de se rencontrer. Un grand merci aux gouvernements occidentaux, à celui des Etats-Unis en particulier. Dans la plupart de ces pays où la mort vous guette à chaque coin de rue, le gendarme du monde est venu faire un tour pour expliquer aux autochtones attardés ce que c’était que la démocratie. La démocratie c’est comme la religion : ce sont des affaires qui marchent ! Tous les prétextes sont bons pour se flanquer une bonne raclée mutuelle. Les camps de réfugiés prolifèrent, la malnutrition et la famine s’installent durablement. Les guerres invisibles se multiplient elles aussi à grand renfort de drones et de satellites ; on distribue les « permis de tuer » avec beaucoup de libéralité, en Afghanistan, au Pakistan, au Nigeria, au Yémen, au Soudan… milices et drones font la loi. Obama, le « pacifiste », doit détenir le record du nombre d’exécutions sommaires sans jugement. Les techniciens militaires américains, basés au Nouveau Mexique, en Arizona ou ailleurs, se livrent à un jeu vidéo grandeur nature passionnant. Quant aux Israéliens, ils sont passés à l’échelle supérieure : un missile par ci, un missile par là, ça va bien un moment, mais il y a un stade où les avions tueurs sans pilote ne suffisent plus et il faut bien dérouiller un peu les chenilles des chars, sinon à quoi serviraient tous ces budgets militaires à la con ? D’autant qu’on n’en revient pas au corps à corps comme dans l’antiquité mais qu’on joue à distance avec des interrupteurs et des boutons poussoirs : et hop un hôpital, et tac une école, et zou un autocar. Zut on s’est trompés ! Merde c’était un avion civil ! Les ordures, ils cachaient leurs munitions dans les caves d’une école ! Désolés pour la bavure, on avait pourtant envoyé un SMS cinq minutes avant !

drone americain en action Apparait dans le décor géopolitique une nouvelle star, l’EIIL,  semblant détrôner l’organisation Al Quaïda passée de mode. Chose étonnante, cette singulière « bande armée » alignerait des dizaines de milliers de combattants suréquipés. Rien que du bon pour les supermarchés de la mort ! Qui finance cette bande d’hystériques ? Les analystes estiment que les soutiens sont très discrets : l’Arabie Saoudite, alliée de la première heure est devenue méfiante ; la Turquie interviendrait en sous-main, trop contente que les Kurdes soient quelque peu malmenés ; l’essentiel des fonds proviendrait de « riches donateurs anonymes » des Etats du Golfe.

Je vous recommande quelques « lectures saines » à propos des thèmes évoqués ci-dessus :
• « Guerre Pourquoi ? » un texte du GIPRI (Institut International pour la Paix de Genève) repris par Altermonde ;
• « Les six grands exportateurs d’armes » un texte publié sur le site d’Amnesty International (d’après des données plus récentes, il faudrait en ajouter un septième : Israël) ;
• « Israël ne veut pas de la paix » traduction d’un article du journaliste israélien Gideon Levy ;
• « La guerre c’est la santé de l’Etat » sur le site de la Fédération Anarchiste…
• Des infos au quotidien sur la situation en Cisjordanie et sur la Bande de Gaza sur le site de l’Agence Medias Palestine , que j’ai découvert récemment…

Politicaillerie

bye-bye-Montebourg La dernière sortie de Marie-Noëlle Linemann m’a fait bien rigoler ; avec beaucoup de bonté d’âme, elle a perfidement fait remarquer que si notre bon Président comptait seulement sur le soutien du MEDEF pour gouverner, il allait avoir du souci dans les mois à venir. Je tiens à préciser en plus que les gens du MEDEF sont des gens peu fiables, et plutôt jusqu’auboutistes et que Saint François risque d’avoir à reculer de plusieurs cases encore sur l’échiquier social sans être bien certain de leur faire plaisir. La scolarité jusqu’à seize ans est une stupidité dans un pays où l’on s’apprête à rouvrir de nouvelles exploitations minières jugées peu rentables par le passé. Et si l’on  renvoyait tous ces gosses de pauvres à la mine pour assurer le plein emploi ? En attendant ces lendemains qui chantent (pour le patronat) si l’on remettait sur la table la question d’un SMIC réduit ? Un mois de travail pour payer un mois de loyer et pour la bouffe on va aux restaus du cœur…
Les coups bas se succèdent et les rats semblent décidés à quitter le Titanic avant même que l’on ait eu le temps d’embarquer femmes et enfants. Après les « personnalités de Gauche » extérieures au PS, après les « dissidents », c’est au tour des ministres qui voulaient être ministre à la place du ministre d’envoyer quelques coups bas là où je pense. Pauvre Hollande, il en deviendrait presque sympathique si derrière sa bonhommie apparente ne se dissimulait pas une crapulerie toute mitterrandienne. Répétez après moi (méthode Coué) : « je suis convaincu que l’austérité est la bonne voie et que la version numéro 2 des Valseuses va nous sortir de la mouise. » C’est bien… encore une fois !
Quelques bonnes pages à savourer sur la politique intérieure :
• « Pierre Gattaz hésite à mettre la pression sur le gouvernement »
• « Vous reprendrez bien un peu de dividendes » tribune de Luc Peillon publiée sur Libération

Brut de décoffrage et petits potins

peace1370  A propos des émeutes de Ferguson aux Etats-Unis, un très bon texte intitulé « Ce que cela signifie quand ils disent paix« . En anglais, mais les photos qui illustrent l’article valent à elles seules le déplacement si vous lisez péniblement la langue de Shakespeare.

Ne croyez pas qu’il n’y ait que le Parti toutsaufsocialiste dans ma ligne de mire. Ce n’est guère plus glorieux chez les écologistes de salon. Lisez l’analyse que fait Fabrice Nicolino du parti des Verts (E.E.L.V.) ; à lire sur Planète sans visa : « EELV, ce parti qui ne sert à rien« .  Comme je suis fondamentalement méchant, j’aime bien. En tout cas, ce texte que certains jugeront peut-être « cruel », est d’une lucidité sans appel. Nous en avons assez de la « politicaillerie » et la voix de l’écologie n’a pas besoin de ces guignols pour se faire entendre. Du balai.

Je visite régulièrement le blog de l’Amicale des amateurs de nids à poussière, sans doute parce que je dois en être un ! A lire ce mois, un article sur Marius Alexandre Jacob publié en 1905 par le journal « la vie illustrée ». Amusant de voir comment le sujet était traité à l’époque. Pendant l’été le blog consacré à Marius Jacob vous propose toute une rétrospective en musique et chansons sur la question de l’illégalisme, du bagne et des mauvais garçons. A visiter également bien sûr pour compléter votre culture musicale.

A lire aussi « 24 Août 1944 – 24 Août 2014 » sur le blog de Floréal : comment les anarchistes, interdits de séjour par Mr Valls sur la place de l’hôtel de ville pour commémorer la libération de Paris il y a deux ans, ont été conviés, tout à fait officiellement à participer aux cérémonies cette année… Les sautes d’humeur du pouvoir… Au fait, savez-vous pourquoi on tolère la présence de gens aussi peu fréquentables d’ailleurs ? Tout simplement parce que les premiers chars de la division Leclerc qui sont entrés dans Paris étaient conduits par des combattants espagnols, majoritairement anarchistes… Dans cet article, Floréal reproduit le discours de clôture de la cérémonie. Faute de temps, ce texte n’a pu être lu lors de la cérémonie… dommage ! Pour les amateurs d’histoire, tous ces événements sont contés en détail dans le livre de Evelyn Mesquida « La Nueve »… Quelques très belles chansons de Serge Utge-Royo évoquent divers épisodes de la Révolution espagnole et notamment cet épisode méconnu de la libération de Paris dans la chanson « un nuage espagnol » (disque « L’espoir têtu »).

Notre fiston voyageur-écrivain est reparti vers le Grand-Ouest américain par un nouvel itinéraire toujours aussi aventureux : avion, train, stop, bus… Tout cela est gentiment chroniqué à cette adresse. Cette nouvelle expédition a pour prétexte la mise en forme du tome 3 des « aventures du Pourquoi pas », récit en trois volumes d’un périple antérieur effectué au Canada et dans les Montagnes Rocheuses. J’en ai déjà parlé. Pour les retardataires ou les nouveaux venus, on trouve toutes les infos dans le blog de l’intéressé. Si ce n’est déjà fait, on peut même acheter les deux premiers volumes !

Pour finir, une belle maxime philosophique, d’origine grecque semble-t-il, que j’ai glanée dans une page sur la Toile (je ne sais plus trop où) : « une société devient remarquable quand les anciens plantent des arbres contre lesquels ils savent qu’ils ne pourront jamais s’adosser. »
Allez, c’est bon : je vous laisse méditer et pour ma part je vais continuer à planter, bien que la saison n’ait guère été encourageante ! Que d’eau ! Que d’eau !

"Le revolver noué" œuvre d'art de Carl Frederik Reuterswärd - photo envoyée par Lavande pour compléter ce "brig à glog".

« Le revolver noué » œuvre d’art de Carl Frederik Reuterswärd – photo envoyée par Lavande pour compléter ce « brig à blog ».

4 Comments so far...

Lavande Says:

2 septembre 2014 at 09:23.

J’avais pris en photo cette sculpture en 2004 dans la zone piétonne de Sergelgatan à Stockholm . L’original, intitulé « non violence » est à Malmö, en Suède aussi et il y a de nombreuses répliques dans divers pays et lieux symboliques, par exemple au mémorial de Caen.

Lavande Says:

2 septembre 2014 at 09:57.

Sages de tous les pays unissez-vous.
Ta maxime grecque rejoint La Fontaine:
« Un octogénaire plantait.
Passe encor de bâtir ; mais planter à cet âge !
/…/
Mes arrière-neveux me devront cet ombrage.
Eh bien défendez-vous au Sage
De se donner des soins pour le plaisir d’autrui ? »

Rem* Says:

2 septembre 2014 at 11:33.

J’ai tellement aimé ton billet que je le cite (en exemple du parler vrai) en commentaire de mon article du jour « Le parler vrai » sur le blog Cailloux dans l’brouill’Art » – http://rodolediazc.blogspot.fr/

Zoë Lucider Says:

8 septembre 2014 at 23:37.

Eh oui, pour faire cesser les guerres, il faudrait démantibuler l’industrie militaire, mais encore moins fastoche que de neutraliser les centrales nucléaires. Pfff! Merci pour ce bric à blog.

Leave a Reply

 

Parcourir

Calendrier

novembre 2017
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à