1 juillet 2015

Bric à blog de mai ? de juin ? de juillet ! Bric à blog du temps qui s’enfuit à tire d’aile…

Posté par Paul dans la catégorie : Bric à blog .

IMG_0782 Ces deux derniers mois, j’ai l’impression de passer mon temps à courir d’un bout à l’autre de la maison et de passer sans arrêt d’un projet à un autre. Je partage l’essentiel de mon temps entre le jardinage, le travail du bois et les conseils à nos « helpers ». Guère de temps pour l’écriture dans ce contexte, mais j’ai quand même lu et noté une foule de choses passionnantes sur le web, dans divers domaines cadrant avec mes préoccupations. Il est évident que la situation en Grèce, en Espagne ou au Kurdistan ne me laisse pas indifférent ! Je vais essayer de vous faire part de mes découvertes en essayant de les structurer un peu. Les jours ont beau être les plus longs de l’année, ils sont encore trop courts pour profiter pleinement de toutes les richesses qui passent à notre portée. Bien entendu, ma conception de la « richesse » n’a que peu de choses à voir avec celle des patrons de la Silicon Valley.

Leur soi-disant démocratie se porte de plus en plus mal dans le monde : aussi mal dans les pays qui en font soit disant l’axe de leur politique étrangère (« propagande » conviendrait mieux), que dans ceux dans lesquels les chefs de la croisade rêvent de l’installer. Aux Etats-Unis, mieux vaut tuer un noir qu’un blanc. Dans un cas, vous êtes victime d’un dérangement cérébral qui vous pousse à commettre certains « excès », dans l’autre vous êtes un fou sanguinaire, un terroriste et probablement un suppôt d’Allah. En Iran, le simple fait qu’un avocat serre la main de sa cliente en prison fournit un bon motif d’arrestation à la police du régime. A lire en détails sur « Global Voices ». Chez nous l’arsenal législatif répressif se met en place dans l’indifférence quasi-générale. Il ne reste plus qu’à mettre les « bonnes personnes » aux leviers de commande et tout fonctionnera… comme en 40. Nous n’aurons même pas besoin d’un Pinochet ; la blonde émule de Jeanne d’Arc suffira pour faire la sale besogne. C’est gentil à Valls et consorts d’armer le bras qui va bientôt nous frapper, tous… Et pendant ce temps-là, les patrons de l’entreprise écologique EELV cherchent un moyen de rentrer en grâce auprès de ce gouvernement de socialistes d’opérette. Lire ce très bon billet de Fabrice Nicolino au sujet des pitres d’EELV.

IMG_0851 Gouvernement, médias (de Droite comme de Gauche) tirent à boulet ouvert sur la politique du gouvernement grec qui refuse (ou tout au moins essaie de refuser) de se plier aux diktats du FMI, de la banque et de l’union européenne. J’ai une profonde sympathie pour les Grecs et le fait qu’ils se débattent comme des poissons pris dans une nasse aux mailles étroites ne fait que renforcer ce sentiment. Une défaite du peuple grec dans ce combat qui l’oppose aux géants de la finance et de l’hypocrisie internationale serait une catastrophe pour tous ceux qui luttent pour plus de liberté et d’égalité. Mikis Theodorakis exprime très bien les enjeux de ce qui se déroule ces dernières semaines. Je vous conseille la lecture de son appel publié dans les pages de l’Humanité : « Les banques ramèneront le fascisme en Europe ». Toutes les mesures prises par les différents gouvernements de l’UE vont d’ailleurs dans ce sens (voir paragraphe en-dessus). L’argent est sacré ; la vie humaine n’a que peu de prix…
A suivre de très près aussi la situation au Kurdistan. Les combattants des YPG (milice kurde) marquent des points contre ceux de l’Etat Islamique. Après avoir sauvé la ville de Kobané, les miliciens ont libéré une zone beaucoup plus vaste incluant notamment le poste frontière de Tal Abyad avec la Turquie, puis la ville d’Aïn Issa. En s’emparant de Tal Abyad, Ils ont ainsi coupé une voie de ravitaillement importante pour l’E.I. Les combattants kurdes se rapprochent de Rakka, ville considérée comme étant la capitale de l’E.I. en Syrie. Ceux qui criaient victoire un peu trop vite n’ont cependant pas très bien mesuré la capacité de nuisance des fous d’Allah.

IMG_0763 Je passe de plus en plus de temps sur « Seen This« . Ce site de « micro-blogging », sur lequel j’ai ouvert un compte, a grandement facilité le travail de veille de l’information auquel je me livre de façon plutôt dilettante. Je reconnais que l’échange de liens qui se pratique à travers cette plateforme m’a permis de belles découvertes ; pas seulement dans le domaine de la politique mais bien au-delà. Le quarte gagnant de mes connexions en ce moment : « Seen This », « l’En-dehors », « Altermonde » et « Utop’Lib »… Deux de ces sites sont enracinés dans la mouvance libertaire de par leur contenu ; deux autres y sont apparentés de par leur mode de fonctionnement. Enfin c’est ma façon de voir les choses. D’ailleurs… « avez-vous pensé que vous êtes peut-être anarchiste ? » C’est la question originale que pose la Fédération Anarchiste de Catalogne à travers une belle collection d’affiches que Claude Guillon reproduit sur son site « Lignes de force ». Peut-être êtes vous atteint par cette grave maladie si vous pensez que lutter pour un monde sans frontières est une bonne chose, ou si vous désirez que nul patron ne confisque les bénéfices de votre travail. En tout cas les idées libertaires ont le vent en poupe. Les éditions Lux viennent de sortir un ouvrage de Thomas Déri et Francis Dupuy-Déri intitulé « l’anarchie expliquée à mon père ». Il n’est jamais trop tard pour se blottir à l’ombre du drapeau noir ! On peut lire une présentation de cet ouvrage sur le site des « Inrocks ».

IMG_0794 Un mot d’écologie au passage. Aucune énergie « verte » ne détient la panacée à l’heure actuelle, surtout si on veut l’utiliser à la mode capitaliste : grosses unités centralisées pour produire un maximum d’énergie et gagner un maximum de pognon. L’équation écologie / capitalisme est décidément de plus en plus difficile à digérer. Le solaire, l’éolien, la méthanisation, le chauffage au bois doivent être mis en œuvre à une échelle restreinte, décentralisée et sous  contrôle citoyen. La construction d’énormes centrales de production – quelque soit l’énergie choisie – aboutit généralement à un non-sens et provoque – à bon escient – l’ire des populations riveraines. Ceci est valable tout autant au Mexique où l’on exproprie les petits propriétaires pour construire d’immenses alignements d’éoliennes, qu’en France quand on décide de remettre au goût du jour des centrales thermiques périmées en leur faisant ingérer des plaquettes de bois. Je regrette mais une centrale comme Gardanne que l’on veut faire fonctionner avec du bois énergie que l’on s’apprête à acheter aussi loin qu’au Canada n’a rien d’écologique et tout d’une aberration. Bon article au sujet de Gardanne sur « Reporterre« . Une idée intelligente, lorsqu’elle est confiée à des crétins et/ou à des profiteurs, devient une calamité. Le seul mérite de ces fausses pistes est de ne pas léguer à nos descendants des déchets radioactifs pendant des millénaires. Pour le reste, les chantres de ce genre d’énergies renouvelables ont « tout faux » – mention « zéro » au bac d’écologie.

IMG_0915 Rubrique gaspi : je reviens comme dans tous mes bric à bloc antérieurs sur le comportement aberrant de la SNCF et son management de l’argent public. La SNCF dévie sur une voie de garage son projet de web radio du rail et l’envoie probablement à la casse. Ironie du sort, pour supporter ce projet, un studio de radio tout neuf, ayant coûté un million d’euro, vient d’être achevé à la gare de Lyon. Les camarades qui bossent dans l’informatique savent déjà que la SNCF a financé ces dernières années des projets de recherche totalement hors de son réseau de compétences, histoire de jouer à la roulette russe avec l’argent de Mr Toulemonde. On finance une société pour mette au point un logiciel… puis on coupe les crédits en cours de route. Savez-vous par exemple que la SNCF a financé (partiellement) la mise au point d’un logiciel de prise de rendez-vous automatique pour les professions médicales ? Le bébé a été jeté avec l’eau du bain en cours de toilette. Et s’il n’y avait que ce genre de fantaisie. Ensuite, on coupe les arbres dans les cours de gare pour ne plus avoir à financer leur taille annuelle. L’histoire de la web radio est racontée plus en détails à cette adresse. Evitez de lire cependant si vous êtes en période de grave détresse financière.

IMG_0928 On ne peut pas terminer ce « bric à blog » sans parler d’histoire… et en matière d’histoire, j’aime bien m’intéresser aux « niches », à ces sujets dont on ne parle que pas ou peu pour diverses raisons pas toujours bien avouables. Pendant la révolution espagnole, en 1936, tous les Italiens n’étaient pas à la botte de Mussolini. Si l’armée italienne a envoyé des troupes soutenir les fascistes, d’autres combattants, volontaires, se battaient sur le front républicain. Une bonne étude est parue à ce sujet sur le site des Giménologues. Nombre de ces Italiens ont été incorporés à la colonne Ascaso. On parle aussi beaucoup des Africains du Nord qui ont été incorporés plus ou moins contre leur volonté dans les phalanges franquistes. On parle moins des Algériens qui ont combattu au côté des Républicains. Le temps de rassembler un peu de doc : je crois que cela fera un bon thème de chronique pour une « Feuille Charbinoise » qui aime explorer l’histoire en dehors des sentiers battus.

IMG_0750 On ne peut pas terminer non plus sans ouvrir quelques portes dans le monde du rêve et de la création… Je voudrais vous parler dans ce dernier paragraphe du site « Tous Land artistes ».
Une mienne connaissance, avec un groupe de petits, a fait tricoter les lônes du Rhône avec des feuilles et des brindilles, dans le couloir d’un musée bien sympathique, un jour où dame Nature refusait l’hospitalité aux lutins sans parapluie.
Avez-vous déjà vu un fleuve de brindilles dévaler un escalier ? Ignorez vous ce que sont des lônes ? Vous pouvez compléter vos connaissances en faisant une petite excursion à cette adresse. Voilà ; vous ne direz pas que je n’ai fait que vous barber avec des trucs difficiles à lire !

Illustrations : les photos ? eh bien ce sont les six derniers nouveaux habitants de la maison. Notre chatte grise a eu une portée de quatre chatons noirs il y a deux mois. Notre deuxième chatte grise a eu, quelques temps plus tard, une portée de deux chatons, un noir, une blanche. Ces joyeux vivants cherchent des parents adoptifs. Les deux mamans espèrent qu’ils seront bien traités car elles n’en auront sans doute pas d’autres par la suite ! Quand je vous disais qu’on était débordés de boulot… N’hésitez pas à vous manifester mais sachez que nous ne les envoyons pas par la poste ! Vous serez contraints et forcés de venir boire un canon à la maison.

2 Comments so far...

fred Says:

3 juillet 2015 at 08:19.

il parait que regarder des chats au boulot améliore la productivité !
merci donc pour ce coup de boost au top de la mignonitude !

Paul Says:

6 juillet 2015 at 11:40.

Je publie le com envoyé par un mien ami qui ne va pas le rester longtemps si ses commentaires finissent tous aux « indésirables ».
Histoire de montrer que le censeur n’est pas aussi sévère, voici le résumé de ses propos :
« Le temps passé avec un chat n’est jamais perdu (Colette) »

Que Dieu me pardonne cette mauvaise action même si je n’en suis pas responsable.

Leave a Reply

 

Parcourir

Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Avr    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à