1 avril 2008

Mars en phase terminale accélérée

Posté par Paul dans la catégorie : Boîte à Tout .

On n’imagine pas toutes les conséquences que peut avoir ce raccourcissement du mois de mars avec le changement horaire et le passage à l’heure d’été. Hier, par exemple, dernier jour du mois, nous avons traîné, plus que de raison, dans notre lieu de perdition habituel, à savoir notre jardin. Le soir, lorsque j’ai voulu donner un coup d’œil aux infos d’ARTE – les seules que je consente à regarder volontairement – le journal était fini depuis presque une demi-heure. Un regard sur le réveil : il était déjà huit heures et vingt minutes. Dans un cas pareil, soit je renonce à la télé, soit je me livre à un zapping forcené entre les cinq ou six chaînes auxquelles mon antenne satellite me donne généreusement droit, compte-tenu du fait que je ne veux payer aucun abonnement à quelque bouquet de fleuriste que ce soit.

jtantenne2.jpg Petit passage sur les infos de la 2 ; l’éternel journaliste dont je n’arrive pas à mémoriser le nom tellement je l’exècre. Ce sinistre individu explique, avec un sourire mielleux, que, d’après nos concitoyens, non seulement le prix de la vie augmente, mais, de plus, les salaires sont bloqués depuis des années. « Est-ce dû à la méchanceté ou à l’avarice des patrons ? » s’interroge-t-il à voix haute, et il propose un reportage qui, bien entendu, va démontrer le contraire. En fait, le Français moyen n’y comprend rien : si les patrons n’augmentent pas les salaires c’est qu’ils ne le peuvent pas. Preuve dans cette société de fabrication de batteries, qui gagne plein d’argent (on se demande pourquoi), même le patron a bloqué sa propre rémunération depuis six ans. Le reportage oublie de préciser que les revenus des dirigeants des grandes entreprises ont augmenté de 40 % entre 2006 et 2007… Ce n’est pas grave, de toute façon on le sait, c’est de la propagande. Certains sites internet ne parlent plus de « journal télévisé » mais de « grande caravane publicitaire » : je trouve que c’est bien choisi.

elephant.jpg Ma patience ayant des limites, lorsque le chef de la caravane annonce qu’il va parler de l’arrivée de la flamme olympique à Athènes « sous haute protection policière », je reprends le zapping. Sur la « 3 », du sport comme chaque soir, sur M6 un feuilleton avec, me semble-t-il Barack Obama qui a dû épouser Hilary pour encourager l’hilarité des spectateurs, sur Arte, une jolie tête d’éléphant… Je ne trouve jamais la touche « 1 »… « 2 » : des flics et des sportifs… Retour sur Arte et là… surprise : l’homme en blouse blanche qui parle devant la caméra a le bras gauche profondément enfoncé dans le « trou de balle » d’un éléphant (vous savez, ce morceau de choix qu’on achète dans des boîtes de conserve généralement vides…). Je me dis qu’il doit certainement se passer quelque chose de palpitant et je cesse de m’agiter frénétiquement. Je me concentre et j’écoute…

« Pour masturber un éléphant, il vaut mieux ne pas agir directement sur les parties concernées de l’animal… La meilleure façon, c’est de passer par l’anus et de masser longuement la prostate. L’érection est rapide et l’on peut ainsi recueillir le sperme rapidement et sans trop de risques… C’est un métier difficile : l’un de mes collègues a eu un œil au beurre noir après avoir reçu un coup de pénis mal placé… » Je ne vous garantis pas l’exactitude des propos au mot près, mais je ne pense pas trahir leur sens général ! Voilà au moins de l’information concrète qu’il est indispensable de délivrer à un large public et à une heure de grande écoute. La suite est malheureusement moins excitante et je termine mollement mon panorama télévisuel en piquant quelques images à droite et à gauche (surtout à droite). Il me semble, à un moment, apercevoir un homme en blouse bleue, la tête et les deux bras enfoncés dans le réacteur d’un avion de chasse, mais l’image est passée trop vite. Je me demande quand même au passage ce qu’on peut avoir à caresser à l’intérieur d’un réacteur et quel effet cela a sur d’autres organes de l’avion : érection des missiles, ouverture de la trappe à bombes, orgasme du pilote… ?

terre.jpg Difficile de terminer une soirée aussi bien commencée. Je feuillette une revue scientifique américaine avec une étude sur les conséquences insolites du réchauffement climatique. La modification vers le haut de la courbe des températures sur notre planète bleue pourrait influer de façon infinitésimale sur la durée de son orbite autour du soleil. La sphère, du fait de son réchauffement, pourrait accélérer légèrement et mettre moins de temps pour revenir à son point de départ. Du coup, le bon vieux mécanisme des années bissextiles serait alors trop imprécis : un jour de plus tous les quatre ans ne permettrait plus une adéquation correcte entre notre calendrier et la durée réelle de l’orbite de notre planète. L’une des suggestions faites dans l’article, serait de modifier le décalage du changement horaire hiver-été, les années bissextiles : on reculerait les horloges d’une heure à la fin de l’automne pour les avancer de deux à la fin du mois de mars… Cette idée serait actuellement à l’étude dans les hautes sphères astronomiques…

Pauvre mois de mars qui serait alors amputé de deux heures au lieu d’une. Quelles seraient les conséquences d’un tel changement ? Je n’ose pas les imaginer… En tout cas, moi, j’ai fini la soirée en lisant « Le café du pont », autobiographie fort sympathique de Pierre Perret, offerte par une amie qui avait sans doute prévu cette thérapie pour répondre aux doutes existentiels des lendemains de changements horaires. Entre la masturbation des éléphants et l’orbite accélérée de la terre, les informations scientifiques, j’en avais ma dose !

4 Comments so far...

fred Says:

1 avril 2008 at 08:05.

Si tu t’étais montré plus patient, après la masturbation des elephants, tu aurais eu droit à l’insémination des rhinocéros blancs ! très classe aussi !
Quand à l’éternel journaliste dont tu n’arrives pas à mémoriser le nom, il s’appelle PUJADAS !
Un coup de Mars et ça repart ! Ma seule raison objective de détester le changement d’heure, c’est la corvée de remise à l’heure de toutes mes vieilles machines (chaudière, magnetoscope et cie !)

Clopine Trouillefou Says:

1 avril 2008 at 08:11.

ben, on est le premier avril, alors on pourrait aussi imaginer un bon gros poisson, comme quoi les êtres humains, opérant une conjonction audacieuse entre leur raison et leurs sentiments, changeraient leur comportement.

Clopine

sylvaine vaucher Says:

2 avril 2008 at 08:30.

Dito Fred et Clopine, mais je me suis posée une question…N’y a-t-il pas Arte au Canada ? au fait j’aime cet instinct de révolte visuelle,,…mais j’aurais bien voulu écouter l’audio de l’Eléphant 🙂

Paul Says:

3 avril 2008 at 08:02.

Sincèrement, je me dois de vous présenter mes excuses. Les informations contenues dans ma « revue scientifique » n’étaient visiblement guère fiables. Il semblerait que ma source ait été en fait un traité d’élevage piscicole et non une brochure de vulgarisation en astronomie. C’est dommage, un peu de « bordel » dans le calendrier, ça ne m’aurait pas déplu ! Bon mois d’avril…

Leave a Reply

 

Parcourir

Calendrier

juillet 2022
L M M J V S D
« Juin    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à