22 novembre 2010

« Zapping de l’actu » méthode « Feuille Charbinoise »

Posté par Paul dans la catégorie : au jour le jour... .

On continue la série « mieux vaut en rire qu’en pleurer » sur la richesse de l’info dans nos médias… J’emprunte la méthode « revue de presse » à Coluche, Guy Bedos, et bien d’autres, en l’assaisonnant à ma sauce à moi et en élargissant le champ couvert ; politique certes, mais aussi chiens écrasés, nouvelles à double sens (enfin, je me charge de vous offrir un deuxième sens), marronniers, imbécilités pures… Je me lance sans plus attendre car l’actualité est riche : quatre jours d’information sur le web (désolé, je ne regarde pas la messe à la télé) et hop la chronique est remplie… Une dernière remarque, les titres choisis ne sont absolument pas hiérarchisés, traités en trente secondes maxi, et présentés dans le plus grand désordre apparent. Mais ça, vous avez l’habitude, c’est la règle d’or d’un bon journal télévisé !

« Les experts du FMI débarquent à Dublin » (Figaro.fr 18/11) – « Une mission conjointe du FMI, de la BCE et de la Commission européenne est attendue ce jeudi à Dublin pour parler restructuration du secteur bancaire. Une visite qui ressemble fort à la première étape du plan de sauvetage tant attendu par les marchés… » Moi, ce titre-là, ça me fait irrésistiblement penser à l’image du nuage de sauterelles sur un champ de blé. Planquez vos trèfles verts amis irlandais, ça craint pour vos abattis. Le FMI, on l’a vu à l’œuvre en Grèce, en Roumanie, au Portugal (pour ne parler que d’un continent). Après son passage, l’herbe met un moment à repousser dans les champs des plus démunis.

« Un violeur de chèvres condamné à cinq mois de prison avec sursis » (20minutes.fr 18/11) – « Il violait ses victimes avant de les laisser pendues à des arbres. Le violeur de chèvres a été condamné mercredi à cinq mois de prison avec sursis. Mis à l’épreuve pendant 2 ans, il devra suivre une thérapie. » Sans commentaires car la détresse humaine n’a rien de drôle. La seule question que je me pose c’est sur l’intérêt pour les agences de presse de communiquer des informations pareilles… Pour faire un exemple et impressionner ceux qui seraient tentés de suivre la même voie avec les girafes ou les hamsters ?

« Pédophilie: Les cardinaux se réunissent ce vendredi au Vatican » (20minutes.fr 19/11) – « Ils vont débattre des scandales des abus sexuels, mais la réunion doit se tenir à huis clos… » Je les comprends un peu les pingouins, ce ne sont pas des ébats que l’on pratique sur la place publique…

« Rome débloque des fonds pour régler les ordures de Naples » (agence Reuters) – Dans ce titre, deux mots m’interpellent : « régler » et « ordures »…. Comment doit-on les interpréter ? Pour régler par exemple, le lecteur doit-il comprendre « payer ses factures », « trouver une solution » ou « régler son compte à l’AK 47 » ? Quant à « ordures », le champ sémantique est si vaste que l’on est en droit d’avoir des doutes. Je me demande par exemple si Berlusconi est natif de Naples… Cela ne concerne en tout cas pas les gens de la ligue du Nord, sinon ils auraient choisi un autre nom… Messieurs les journalistes essayez de ne pas trop jargonner. Au petit matin, j’ai du mal !

« Jean-Pierre Havrin: « La police ne peut pas rester l’ennemi de la population » » (20minutes.fr 19/11) – Le gars qui écrit ça, c’est l’adjoint au maire socialiste de Toulouse chargé de la sécurité (pas la sociale, l’autre). S’il veut que les Robocops que l’on a vus à l’œuvre dans une tentative de rapprochement de grande envergure aux mois d’octobre et de novembre obtiennent un réel résultat, je lui suggère, pour commencer, de lire cette étude édifiante parue sur le blog « Numéro lambda » ; ça s’intitule « Nouveau pour mutiler les manifestants, les grenades flash-bang« . L’article détaille les performances du nouveau matériel utilisé par la police pour réprimer les « troubles de l’ordre public ». Comme le fait remarquer l’auteur, le « flash-ball » commence à devenir un peu « has-been », mais heureusement, il y a les grenades assourdissantes. Celles-ci, non contentes de vous malmener les tympans, projettent sur une dizaine de mètres des rectangles de caoutchouc provoquant de nombreuses blessures. Tout ce petit matériel sympathique est heureusement considéré comme non létal. Les manifestants/tantes grenoblois/bloises ont déjà eu l’occasion de le tester en grandeur nature…

« Un chien héros de l’Afghanistan euthanasié par erreur » (20minutes.fr 19/11) – « lorsqu’il était en Afghanistan, l’animal a effrayé un kamikaze qui avait le projet de se faire exploser au beau milieu d’une base militaire. Blessé, l’animal a pu regagner les Etats-Unis à la fin de la mission de son maître. » Heureusement que pour l’instant ce genre d’incident n’a lieu que pour les chiens. Il ne faudrait pas que des employés zélés l’élargissent à divers galonnés ou autres costume-cravate de retour de mission… Genre, je me suis piqué les doigts en épinglant une médaille ; allez hop ! euthanasie !

« Le bébé pleure pendant qu’il joue à la Xbox, il le tue » (20minutes.fr 19/11) – Bon c’est promis, je n’en mettrai plus d’autres d’un goût aussi douteux, du moins dans cette série. Là encore, je me pose le même genre de question que pour le violeur de chèvres. On comprend qu’à ce stade de ludo-dépendance, l’intéressé ne se sente guère concerné par les manifestations contre la réforme des retraites. Heureusement d’ailleurs car le boulot deviendrait compliqué pour les forces de l’ordre. On risquerait de voir des titres du genre : « Le policier veut le frapper pendant qu’il joue à casser des voitures, il le tue ». Effrayant…

« Prudente la Bourse de Paris fait un petit pas en arrière » (Le Figaro 19/11) – Je vois très bien la scène : la bourse, jeune fille en tutu rose, tout intimidée, évolue gracieusement sous les yeux d’un public de braillards boostés à la cocaïne. Trois petits pas en avant, une révérence gracieuse, un petit pas en arrière… Quand on pense que pendant ce laps de temps très bref, quelques gros couillons se sont remplis les poches pendant que d’autres, plus petits (mais couillons quand même) se demandaient s’il allait falloir revendre les bijoux de madame. Ainsi va le monde, géré à hue et à dia par quelques petites ballerines hésitantes. Espérons qu’un infâme terroriste afghan (palestinien, yéménite, iranien, anarchiste… rayez vous même les mentions inutiles) n’en aura pas profité pour disséminer des peaux de bananes sur la scène internationale.

« La petite-nièce de Giscard d’Estaing participe à Miss France : l’ex-président est « très heureux » » (Le Post 20/11) – Et nous donc ! Si elle perd, elle fera une tentative pour le titre de « Miss Volcan ». Son « grand-tonton » ne manquera pas d’appuyer sa candidature. Comme disait l’autre, un diamant de plus dans la collection de l’ex-président. En lisant l’article complet, on se dit que le journaliste qui a pondu ça mérite toute notre admiration pour son travail d’enquêteur. Il ne s’est pas contenté d’interviewer Madame Michu, mais a joint tous les maires qui, de près ou de loin, pouvaient avoir un lien quelconque avec la jeune femme. Ça donne par exemple ça : « « Ce sont des gens très sympathiques, qui rendent service à la commune en faisant des dons, par exemple pour les personnes âgées », ajoute-t-il (le maire de Trifouilly les oies). « Ils m’ont téléphoné il y a environ un mois pour me dire que leur fille avait été élue miss Normandie ». »

« DSK rencontre Royal : que se sont-ils dit ? » (Le Post 20/11) – Ça me rappelle un sketch de Coluche sur le journaliste qui n’a rien à dire sur un non événement. La lecture approfondie de cette « news » de premier ordre permet d’apprendre qu’auparavant DSK avait rencontré son pote Nicolas à l’Elysée et l’avait félicité pour le programme « ambitieux » de la France au G20. Malgré le micro placé sous la cafetière et la caméra cachée dans le lampadaire halogène, le journaliste n’a rien pu apprendre sur les petits échanges DSK/Royal… Du coup, le pauv’gars en est réduit à faire des probabilités… 1% de chance qu’ils se soient dit… 80 % qu’ils aient parlé de… Je vais donc en rester aux conjonctures moi aussi : il est fort peu probable que DSK ait expliqué à sa concurrente comment on faisait pour fabriquer un cocktail Molotov. Il y a cent pour cent de chances pour que les mots élections ou Président aient figuré dans leurs échanges…

« Liens sociaux chez les macaques : des amitiés politiques » (Maxisciences 20/11) – Promis, juré, aucun rapport avec l’article précédent. J’ai trop de sympathie pour les macaques. « Nous avons pu montrer que [pour un individu] les bénéfices issus d’alliances augmentent via la manipulation de ses propres liens sociaux et de ceux des autres, ce qui est une des définitions de la politique ».

« Le Vatican dément tout changement de position sur le préservatif » (AP 21/11) – Sacrément équivoque comme phrase… D’accord j’ai mauvais esprit et je vois toujours l’axe du mal là où il n’est pas, mais, mon cher Benoit, qu’entends-tu exactement par là ? Laisses-tu entrevoir la possibilité d’un autre positionnement pour le préservatif, lequel te conviendrait mieux ? Je crois qu’il est grand temps que l’Eglise Catholique Romaine (ECR à ne pas confondre avec EPR) fasse un geste en ce qui concerne le célibat des papes. J’adorerais voir un reportage sur TF1 à propos du mariage de ce papounet exécré.

« Le Brésil veut se doter de six sous-marins nucléaires pour protéger ses réserves de pétrole » (Le Monde 22/11) –  Quant à la France pourquoi n’envisagerait-elle pas la construction de six sous-marins propulsés au fuel pour protéger ses centrales nucléaires ? J’aime quand on œuvre activement pour la paix dans le monde. Comme le disait la grand-mère de l’un de mes amis, c’est quand même dommage de fabriquer du beau matériel comme ça et de ne pas s’en servir, même pas un chouïa. Au fait, contre qui le Brésil veut-il se protéger ? Le Yémen ? La Corée du Nord ? Le Bélize ? Rien de tel qu’un sous-marin pour se protéger d’une attaque massive de terroristes arrivant en barque ! Il me semble que ce pays, tout comme le nôtre, a d’autres urgences budgétaires que d’équiper ses militaires pour qu’ils fassent joujou dans leur baignoire…

Eh bien voilà : quatre jours d’actualité condensée ! Et encore, je n’ai pas tout noté, je vous ai fait cadeau des dépêches redondantes, ou de celles dont le titre était d’une platitude navrante. J’ai fait l’effort de vous sélectionner la fine fleur de mes lectures. Je le referai sans doute de temps en temps, mais pas trop souvent car je ne voudrais pas que vous croyiez que j’ai autant de temps à perdre que ça. Je ne crois pas que la diffusion de l’info en continu sur Internet ait aggravé la situation, si j’en juge par ce que l’on trouvait comme « matière à réflexion » dans les « Dauphiné Libéré » et autres « Progrès » de mon enfance. Quant au « Petit journal illustré » période 1890-1900 il distrayait ses lecteurs avec des « nouvelles » qui étaient tout aussi futiles. On se retrouve bientôt pour des sujets plus sérieux. Bon début de semaine !

4 Comments so far...

Lavande Says:

22 novembre 2010 at 18:26.

Heureusement que c’est « la grand-mère d’un de tes amis » parce que si tu avais attribué ces propos à « ta » grand-mère, qui est aussi la mienne et donc en quelque sorte la nôtre, j’aurais vivement protesté!

La déco du jour me plaît bien!

fred Says:

24 novembre 2010 at 09:47.

Jolie revue de presse ô Grand Zihou !
A laquelle je rajouterai cette nouvelle extraordinaire : on a appris que cet hiver, il ne neigerait pas sur les voies de gauche des Autoroutes de l’Est de la France !

Zoë Says:

27 novembre 2010 at 17:59.

J’aime beaucoup ce genre de com-pilation. Vous pourriez créer un prix spécial Charbinoise décerné aux plus ahurissantes stupidités. Mais là vous pourriez rajouter quelques pubs du genre de celles que l’ex-madame BHL, gourde à souhait, nous serine sur un des jeux de la Française.

leirn Says:

18 décembre 2010 at 18:09.

A propos du pape, Liberation avait titré : Le pape ne met plus le préservatif à l’index…
On parlait de mauvaise esprit…

Leave a Reply

 

Parcourir

Calendrier

octobre 2021
L M M J V S D
« Jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à